Préparation d’un nouveau patron

Je suis une faible femme ! J’avais pris de bonnes résolutions pour commencer l’année (démarrer par un modèle simple). Et finalement j’ai craqué pour une veste proposée par Vogue Knitting book 1958. J’ai flanché devant de magnifiques pelotes de laine Drops Merino Extra Fine, trouvée à l’Atelier de la création. La veste de Vogue présente un motif quadrillé. Le même modèle sans le motif aurait été trop sage ou trop fade…

J’achète donc 13 pelotes rouges et 5 pelotes bleues… sans modèle et sans avoir testé le jacquard…

Après quelques heures d’essais de jacquard sur un point demi-toile… avec des boudins à la place des lignes verticales dues aux fils passés sous l’envers ! et surtout après avoir réalisé que si je voulais que l’envers soit aussi net que l’endroit, il fallait croiser les fils, donc gérer une dizaine de pelotes en même temps… j’ai opté pour l’intégration des lignes bleues en tissage.
Certes c’est une solution de facilité mais au moins je prendrai plaisir à tricoter et je n’aurai pas à rougir de l’envers. Finalement le résultat est assez joli et très couture.

Maintenant passons au patron. Je l’ai créé à partir d’un gilet dont j’ai adapté un peu la forme : largeur du bas des manches et hauteur du gilet, notamment. Le livre Patrons de tricot me sert toujours de Bible pour les calculs et la réalisation du modèle. Après plus d’une heure de calculs (je ne compte pas le temps passé sur les mesures du modèle), je bute sur les manches.

Alors que tout était limpide, calculer comment diminuer 36 mailles de chaque côté sur 52 rangs devient mission impossible. « Tricoter 1 rang sans façonnage environ tous les 3,25 rangs » suscite chez moi un blanc complet… Je m’en suis sortie en faisant plusieurs essais et en ajustant, à la main… Il va falloir que je reprenne les maths !

5 réponses à “Préparation d’un nouveau patron

  1. Pingback: Le tricot d’une paresseuse… | Petite sittelle·

  2. « 1rang sans façonnage environ tous les 3,25 rang » c’est totalement incompréhensible pour moi aussi ! Des fois on se demande si les personnes qui écrivent les patrons les réalisent…

  3. En fait c’est après calcul le nombre de diminutions que je dois effectuer. A moi justement de trouver la solution pour que ça tombe sur des comptes ronds… C’est moi qui suis en train de construire ce modèle😉 à partir d’un livre qui ecplique comment créer ses propres modèles. Je l’ai expérimenté pour ma prtite veste Coco

    Et en plus mon échantillon était mal mesuré… Depuis j’ai repris tous les calculs et conversions !

    • Ca doit être passionnant de créer son modèle !
      Je crois que dans l’idéal il faudrait laver l’échantillon et le mesurer une fois séché, mais je n’ai jamais eu le courage !

  4. Pingback: Grazie una volpe nell’armadio | Petite sittelle·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s